-

SNPS - PROVINCE DU HAINAUT    VOS DROITS EN MATIERE DE BIEN ETRE AU TRAVAIL

BIEN ETRE AU TRAVAIL - (réglementation-Vos droits - Des exemples concrets - Les résultats)

Chaque employeur doit mener une politique du bien-être basée sur les principes généraux
(éviter les risques, les supprimer ou réduire à la source, préférer les mesures de protection collectives aux individuelles,
veiller à la formation et l'information des travailleurs).


Nos "spécialistes" sur la question....



Au sein de notre province, nous avons des "spécialistes" qui ont suivis des formations appropriées et qui dans le cadre de leurs activités syndicales participent aux visites des bâtiments:  Dans le comité provincial il y a également des membres effectifs qui sont intéressés par
cette matière. C'est à eux que vous pouvez adresser vos questions, vos suggestions.....

Le but de ces visites :

Le but est uniquement de veiller au bien-être et à la sécurité du personnel.

 

 


Que dit la législation.......

DEFINITION

Le bien-être au travail est défini comme l'ensemble des facteurs relatifs aux conditions de travail dans lesquelles le travail est exécuté:

sécurité au travail
protection de la santé du travailleur
charge psychosociale occasionnée par le travail
ergonomie
hygiène du travail,
embellissement des lieux de travail.

Un nouvel arrêté royal rassemble désormais les règles générales applicables aux lieux de travail. Ces dispositions figuraient auparavant de manière disparate dans le Règlement général pour la protection du travail (RGPT).

* Cet arrêté royal réglemente six aspects des lieux de travail :

- l'aménagement (installation électrique, dimensions minimales des locaux, nettoyage ...)
- l'éclairage
- l'aération
- la température
- les équipements sociaux (sanitaires, réfectoire, boissons, local de repos et pour les femmes enceintes, boissons)
- les sièges de travail et de repos  

Dans le cas qui nous occupe plus précisément....

- Sécurité au travail:
Sécurité incendie, sécurité explosion, y a t'il un inventaire de l'amiante ?

- Ergonomie:
Comment soulager physiquement le personnel en adaptant les lieux de travail, les bureaux ou les sièges ?
Est-il envisagé d'acheter du nouveau matériel de bureau ou réaménager les bureaux ?
Comment veiller à ce que cet investissement soit aussi rentable que possible pour le personnel ?

- Hygiène:
Comment assurer la conformité du lieu de travail aux normes en matière de vibration, de lumière et de bruit ?

- Toxicologue:
Comment éviter que les travailleurs n'entrent pas en contact avec des substances toxiques ?

- Aspects psychosociaux :
Comment maintenir la santé mentale du personnel et éviter le stress ou le comportement indésirable ?
Comment veiller à ce que les travailleurs plus âgés puissent continuer à travailler dans des conditions idéales ?

- Santé:
Quel est l'état de santé général du personnel, sont-ils en bonne forme ?


CI-DESSOUS NOUS AJOUTERONS DE TEMPS A AUTRE DE LA DOCUMENTATION RELATIVE A LA LEGISLATION

- THEMATIQUE PREVENTION...je suis employeur, je dois acheter du nouveau matériel, que dois-je faire ?



Vos droits : Quelques exemples.......



-
-Voici quelques exemples d'obligation de l'employeur envers son employé :
 savez-vous que.....

- l'employeur doit mettre à disposition des travailleurs :
* un vestiaire, bien aéré, bien éclairé, et chauffé à une température de 20°
* un lavoir, douche distincte pour personnel masculin et féminin, celles-ci seront clairement identifiées.
* un réfectoire, jusqu'à 25 travailleurs = 18m2 (la superficie augmente au fur et à mesure que la quantité du nombre de travailleur augmente).
* une salle de récupération
* des toilettes distinctes et complètement séparées seront affectées à chacun des 2 sexes.

Ceci n'est qu'un exemple de ce que doit vous fournir votre employeur..... ces obligations sont vérifiées lors des visites de batiment par nos spécialistes.


 Que dois-je faire en cas de problème ? à qui puis-je m'adresser ?



- Si vous estimez qu'il y a un "danger" sur votre lieu de travail :

* Prévenir le SIPP (service interne pour la prévention et la protection)
* Prévenir votre délégué syndical local ou un des spécialistes (cités ci-avant)

Signalez-le immédiatement à votre employeur. En cas de non réponse, faites-le par écrit.
S'il n'y a pas de réaction de sa part, prenez une photo de la situation (prise de courant défectueuse, marche d'escalier abîmée, local non adapté...)




Nos résultats



Tout d'abord, une première chose à savoir, ni le conseiller en prévention ni les représentations syndicales ne peuvent "obliger" l'employeur à quoi que ce soit !
Il s'agit de "recommandations" auxquelles se soumettent ou non cet employeur, avec le risque d'encourir de graves ennuis si les recommandations stipulées au procès-verbal du compte rendu n'ont pas été suivies d'effets.

* En tant qu'organisation syndicale, nous pouvons faire pression sur l'autorité pour qu'elle réagisse.

Malheureusement....comme expliqué ci avant, nous ne pouvons donner que des conseils. Certaines remarques sont suivies d'effets, d'autres non !


* Sur le nombre de visites de différents lieux de travail effectué ces derniers temps, on peut dire néanmoins que l'on arrive à certains résultats:
Un  exemple....
- Visite des bâtiments dans un palais de justice, nos collègues n'avaient même pas un coffre individuel pour ranger leur arme de service. Grâce à notre intervention le problème fût résolu en 2 jours.






 Documentation - sujets divers relatif au bien-être au travail....

-
 Une étude publiée en 2008 sur le stress à la police publié dans une info revue...tjs d'actualité ? (source: http://www.polfed-fedpol.be)

-
 Maladies professionnelles: explosion des tendinites à prévoir (source: http://www.rtbf.be/info)

-
 Sang (et contamination)  (source: Echo 2011 - article rédigé par E.LEGRAND)

-
 AR du 15 décembre 2013 paru au MB le 04.02.2014 ( portant la fixation des critères déterminant les constructions et les infrastructures dans lesquelles
        la couverture ASTRID doit être prévue).
   









 Vos photos prises sur vos lieux de travail (envoyées par nos affiliés ou prises par nos délégués...)



Toutes les photos ci-dessous ont volontairement été floutées afin de ne pas reconnaitre l'endroit photographié.
Notre but n'est pas "d'accuser..." mais de faire prendre conscience et de faire réagir.

Si vous aussi vous voulez voir vos photos figurer dans cette rubrique, envoyez les nous (en mettant une petite légende accompagnant
la photo) à l'adresse suivante :  
webmaster@snps-provincehainaut.org

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR....   (mise à jour des photos le 11.01.14 - les 3 dernières)

Cette première photo n'est pas "un montage"... !

c'est la stricte vérité, cette porte existe bel et bien...il manque juste l'escalier !
C'est le genre de chose qu'on voit malheureusement trop souvent.....

Quid en cas d'incendie !!!!

La photo ci-dessous vous montre d'où provient ce fil.... le génie n'a pas de limite !
Ingénieux, non ? En principe ce trou dans la porte sert à l'origine à y placer une poignée....

Le système D dans toute sa splendeur....

Des dominos, encore et encore....

Regardez pas le désordre.....mais admirez plutôt la grande multi prise (marquée 1 ).....

Elle sert (aussi) à alimenter tout le local dessous ! même pas peur.....

Avec une seule prise de courant on alimente tout le bazar ! qui dit mieux ?
Suffit d'enjamber....

1. Conduite d'eau venant de l'extérieur...il y en 2 comme ça.
2. Grenier donnant accès au vestiaire....

PS: pour les jeunes qui n'ont pas connu cela...en bas sur l'étagère c'est une machine à écrire !
(ancêtre de l'ordinateur....). Qu'est-ce que ça fait encore la ? sait pas ! peut-être pense t'on a s'en resservir un jour ?
-
Petit "rafistolage" électrique.
On a juste oublié de remettre le couvercle de la boite de dérivation...
Fils libres !
Un volet "pas très pratique" car la sangle est brisée !
Il s'agit d'un simple vitrage et le châssis est des plus ancien.
Là, c'est grand art ! il s'agit d'un ancien local photo (non la photo est bien à l'endroit)....
En fait, on a bricolé un éclairage plafond avec deux lampes de bureau fixées dans ce plafond.
Bien entendu, pour agrémenter.... fils à nus également.
NON...un couvercle d'une bombe de spray ne peut servir de couvercle à un boitier électrique !!!!
Regardez bien ces 3 photos....NON...ce n'est pas un nouveau dancing, c'est bien un Commissariat !!
l'éclairage un peu olé, olé, est-il bien approprié pour un tel endroit ?
Surcharge..........vous avez dit surcharge ?
Bricoleur à la police, hein ? Un vieux châssis tout pourri qui laisse passer l'eau par le dessous..... hop, un torchon roulé et le tour est joué.
Ceci se passe qlq part dans un commissariat en Hainaut......
Pour camoufler l'affaire, on a placé un joli plastique - (photo 1)
Sur cette photo 2....notre photographe, amateur de champignons a enlevé le plastique afin de vous faire découvrir ce splendide chassis dont le bois est tout pourri... (avec un ti trou pour faire passer un fil, tant qu'on y est...pourquoi pas ?)
Sur cette dernière photo (N°3) vous découvrez la "champignonnière" qui je vous le rappelle est située sur un lieux de travail ! Lorsqu'on voit l'ampleur....ca ne doit pas dater d'hier.....

attention en cas d'incendie....
Non, non, ce n'est pas en travaux.... c'est comme ça !
l'électricien a brossé les cours sur le chapitre "fils encastrés"....
Voici le noeud du problème....

@ bientot.... pour d'autres clichés.
CHAPITRES
home
Specialistes
Législation
Vos droits
Contact en cas
de problème
Nos résultats
Doc.Divers
Vos photos













-
-
-
-
-
-
-
-
--
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


En savoir plus...

qlqs sites:

lien ou vous pouvez commander gratuitement La loi et le code sur le bien-être au travail. Cet ouvrage est la bible dans le cadre de votre travail de délégué syndical.

     ******

2. Les différents sites de vos SEPP

( Service Externe pour la Prévention et la Protection ) ARISTA, CESI, etc …










































































Les visites de batiments se font régulièrement















































-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

ENVOYEZ NOUS
VOS PHOTOS





















































































-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
--
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
--
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-